Centre d'échange d'informations de
l'Union des Comores

Convention sur la Diversité biologique

   

Conventions et accords internationaux liés à la CDB

 

Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques
La Convention Cadre sur les Changements climatiques a pour but la protection du climat de la planète et la lutte contre les émissions de gaz à effets de serre.

Convention de lutte contre la désertification
Convention internationale dont l’objectif est la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification en particulier en Afrique.

Convention sur le Commerce international des Espèces de la Faune et de la Flore sauvages menacées d'Extinction - Convention de Washington (CITES)
Cette Convention est entrée en vigueur le 1er juillet 1975 et compte 150 Parties. Ces pays interdisent le commerce international des espèces menacées d’extinction.

Convention de Berne pour la Conservation de la Vie sauvage et des Habitats naturels en Europe
Cette Convention a pour but d’assurer la conservation de la flore et de la faune sauvages et de leurs habitats naturels, notamment des espèces et des habitats dont la conservation nécessite la coopération de plusieurs Etats, et de promouvoir une telle coopération. Une attention particulière est accordée aux espèces, y compris les espèces migratrices, menacées d'extinction et vulnérables.

La Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel
Cette Convention définit le genre de sites naturels ou culturels dont on peut considérer l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial, et elle fixe les devoirs des Etats parties dans l'identification de sites potentiels, ainsi que leur rôle dans la protection et la préservation des sites.

Convention de Ramsar pour la protection des zones humides
La Convention pour la protection des zones humides est un accord intergouvernemental. Chaque Partie contractante devra désigner les zones humides appropriées de son territoire à inclure dans la Liste des zones humides d'importance internationale, appelée ci-après, "la Liste", et qui est tenue par le Bureau institué en vertu de l'article 8. Les limites de chaque zone humide devront être décrites de façon précise et reportées sur une carte, et elles pourront inclure des zones de rives ou de côtes adjacentes à la zone humide et des îles ou des étendues d'eau marine d'une profondeur supérieure à six mètres à marée basse, entourées par la zone humide, particulièrement lorsque ces zones, îles ou étendues d'eau ont de l'importance en tant qu'habitat des oiseaux d'eau.

Convention des Nations Unies sur la Loi de la Mer
Cette convention est entrée en vigueur le 16 novembre 1994, gère tous les aspects de l’Océan et délimite le contrôle environnementale, les recherches scientifiques marines, les activités économiques et commerciales, les transferts de technologies et l’établissement des concertations concernant les fonds de l’océan.

Plan global d'Action
Le Plan global d'action fait la promotion de la conservation et de l'utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. Les activités principales sont la conservation in situ, l'utilisation durable des ressources phytogénétiques et le développement des capacités institutionnelles et nationales.

Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage
(connue également sous le nom de CMS ou Convention de Bonn)

Cette Convention a pour but d'assurer la conservation des espèces migratrices terrestres, marines et aériennes sur l'ensemble de leur aire de répartition. C'est l'un des quelques traités intergouvernementaux concernant la conservation de la faune sauvage et de ses habitats à l'échelle mondiale. Depuis que la Convention est entrée en vigueur le 1er novembre 1983, le nombre de ses membres n'a cessé d'augmenter et compte actuellement 57 Parties représentant l'Afrique, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud, l'Asie, l'Europe et l'Océanie.

Convention pour la protection de l’Environnement Marin en Mer Baltique (gouverné par la Commission D’Helsinki-HELCOM)
Première Convention sur la protection de l'environnement marin de la région de mer baltique a été signée en 1974 par les états côtiers de la mer baltique à ce moment là. En 1992, une nouvelle Convention a été signée par tous les pays encadrant la mer baltique et par la Communauté Economique Européenne. La nouvelle convention de 1992 est entrée en vigueur le 17 janvier 2000 substituant de ce fait la convention 1974. Le corps régissant de la convention est la Commission de Helsinki. la Commission marine baltique de protection de l'environnement est également connue sous le nom de HELCOM. Les parties contractantes actuelles à HELCOM sont le Danemark, l'Estonie, la Communauté européenne, la Finlande, l'Allemagne, le Latvia, la Lituanie, la Pologne, la Russie et la Suède.

Commission Internationale pour la Protection des Alpes - CIPRA International
La Convention alpine est une convention cadre visant à assurer la protection et le développement durable de la chaîne alpine. La Convention alpine a été signée le 7 novembre 1991 à Salzbourg en Autriche par les sept pays de l'arc alpin (Autriche, France, Allemagne, Italie, ancienne Yougoslavie, Liechtenstein, Suisse) ainsi que par la Communauté européenne. Un protocole additionnel a permis l'adhésion de la Principauté de Monaco. L'ancienneYougoslavie a été remplacée par la Slovénie. La convention est entrée en vigueur le 6 mars 1995.

 

 

AccueilLiens > Conventions liees au CDB

Dernière mise à jour:   06-10-2005


© 2003.  Centre d'échange de l'Union des Comores
mis sur l' Internet le 7 mars 2004.
Personne de contact: Hachime Abdérémane
Tél.: +269 - 73 62 22
Fax:  +269 - 73 68 49
Contactez nous