strategie et plan d'action en matiere 
de diversite biologique

Le rapport est disponible en version HTML, MSWord et PDF

Si l’homme s’inquiète aujourd’hui à propos de la viabilité de sa situation socio-économique, il doit aussi reconnaître la caractère fragile de l’environnement d’où il tire les ressources naturelles dont il a constamment besoin. Il doit aussi comprendre qu’il est impérieux d’assurer une gestion rationnelle des potentialités biologiques disponibles au profit des générations présentes et futures.

Dans le cas d’un pays en croissance démographique rapide et dont la population est essentiellement rurale comme le Burundi, l’impact socio-économique des tendances régressives des ressources biologiques est démultiplié par le fait qu’un nombre croissant   d’êtres humains doit en vivre.

Les efforts de développement que le pays déploie risquent d’être sérieusement contrecarrés à cause du déséquilibre entre les besoins croissants des populations et la disponibilité des ressources biologiques dont dépendent ces mêmes populations.

C’est pour tenter de corriger le dysfonctionnement dans la conservation de la biodiversité, l’utilisation rationnelle et le partage juste et équitable des ressources biologiques qu’intervient la Stratégie Nationale pour la Diversité Biologique et son Plan d’Action (SNPA-DB). La finalité de celle-ci est un développement harmonieux, qui assure le meilleur compromis entre les biens et les services dont les populations ont besoin et une gestion durable de ces ressources.

La SNPA-DB doit être perçue comme une contribution au développement du Burundi, conformément à l’esprit de la Convention sur la Diversité Biologique entrée en vigueur le 29 / 12/ 1993 et   que le pays a ratifié en 1996. Par cet acte de ratification, il a marqué sa volonté pour la conservation, l’utilisation durable de la diversité biologique et le partage juste et équitable des bénéfices qui en découlent. 

L’élaboration de la présente stratégie nationale et son plan d’action (SNPA-DB) qui, du reste, est une application de l’article 6 de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), a été financée par le Fond pour l’Environnement Mondial (FEM) en vertu des articles 21 et 22 de la même Convention.

Le Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement (MINATE), après avoir obtenu cet appui financier, a donné mandat à l’Institut National pour l’Environnement et la Conservation de la Nature (INECN) de superviser l’élaboration de la SNPA-DB du Burundi.

Le processus d’élaboration de la SNPA-DB a été réalisé en 7 étapes :

1. Une synthèse des données existantes sur la biodiversité basée sur 8 thèmes 
2.Une évaluation et une validation de ces données au cours d’un premier atelier national auquel participaient les   divers intervenants dans la gestion et l’utilisation de diversité biologique
.
 3. Une synthèse des données existantes sur la biodiversité dans 4 zones écologiques du pays autour du thème:

« Analyse participative, par zone écologique, de la qualité de la conservation de la biodiversité, de la durabilité de l’exploitation des ressources biologiques et du partage juste et équitable des bénéfices qui découlent de la biodiversité ».

 4. Un séminaire d’initiation aux techniques de planification stratégique en matière de biodiversité animé par un expert international.
5. Une évaluation et une validation des données de synthèse des 4 zones écologiques au cours des 4 ateliers régionaux auxquels participaient les   diverses couches de la population. 
6. La préparation de l’avant projet de SNPA-DB tenant compte des résultats des synthèses faites ainsi que les recommandations issues des différents ateliers régionaux.
7. Une évaluation et validation de cet avant projet au cours d’un second atelier national.

Page d'accueil  > contribution > stratégie et plan d'action en matière de la biodiversité

Dernière mise à jour: le 11-06-2004


© Centre d'Echange de la République du Burundi, 2002.
Sur le Réseau depuis Septembre 2002
Contact, question et remarque