Logo of the Clearing-House Mechanism with link to this website

 

 

 

 

 

Renforcement des capacités dans le cadre du Centre d'échange d'informations de la Convention sur la diversité biologique

Appel aux propositions - Projets d'éducation et de sensibilisation

L'appel à propositions est clos.

Introduction

La convention spécifique entre la Coopération belge au développement (DGCD) et l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRScNB) vise à contribuer à une meilleure connaissance de la biodiversité et à une meilleure exécution des conventions environnementales internationales dans les pays en développement.

Dans le cadre de son volet 'sensibilisation', l'IRScNB désire renforcer les activités des Points focaux nationaux pour le Centre d'échange d'informations dans leur soutien à la mise en œuvre de la CDB.

Les Centres d'échange d'informations nationaux ont un rôle essentiel à jouer dans l'éducation et l'information du grand public et des décideurs principaux quant à la valeur de la biodiversité et aux opportunités offertes par la Convention.

C'est pourquoi, l'IRScNB souhaite contribuer à des actions concrètes ayant pour objectif l'accès facile à l'information, la promotion d'une plus grande transparence et la facilitation de la plus large participation possible du public dans la mise en œuvre de la Convention.

Eligibilité

Sont éligibles en 2005 :

  • les Point focaux nationaux des Centres d'échange d'informations (CHM) des pays partenaires de la Belgique qui ont déjà bénéficié d'une collaboration pour le renforcement des capacités ;
  • les Point focaux nationaux des Centres d'échange d'informations (CHM) des pays partenaires qui ont effectué une demande officielle pour la collaboration avant le 01.08.2005, mais qui n'ont pas encore bénéficié d'un renforcement des capacités ;
  • les organisations régionales partenaires de la Belgique pour le Centre d'échange d'informations, qui ont déjà bénéficié d'un renforcement des capacités (SACEP et COMIFAC).

Type de support

Capital de départ pour initier des projets d'éducation et/ou de sensibilisation, ou pour compléter les activités d'un projet en cours.

L'IRScNB finance les projets sélectionnés à raison de 80% de leurs coûts estimés, pour un total maximal de 5.000 euros par projet. Les 20% restants doivent être apportés par le partenaire.

La distribution du financement du projet se fera à concurrence de 80% du montant demandé en début de projet et 20% après la clôture du projet. Ce dernier versement ne se fera qu'après obtention des pièces justificatives originales.

Nombre estimé de projets soutenus

En 2005, 3 à 5 projets pourront être financés. Ce nombre dépendra de la taille et de la qualité des projets soumis.

Cadre des projets

En 2005, l'IRScNB accorde une certaine flexibilité aux sujets proposés. Cela dit, certaines conditions sont essentielles :

  • la philosophie du projet doit cadrer dans le mandat du Centre d'échange d'informations ;
  • le projet doit contribuer à la mise en œuvre des programmes thématiques et des questions intersectorielles de la CDB, notamment de l'Initiative mondiale sur la communication, l'éducation et la sensibilisation du public (CEPA) ;
  • dans le cas où une stratégie nationale et/ou des plans d'actions pour la biodiversité existent pour le pays concerné, le projet doit de préférence aider à mettre en œuvre les actions qui y sont mentionnées ;
  • le projet peut s'appuyer sur les stratégies nationales de réduction de la pauvreté, ainsi que sur les programmes de mise en œuvre des objectifs de développement du millénaire ;
  • le projet ne peut, en aucun cas, servir à soutenir le fonctionnement quotidien des Points focaux ou des secrétariats des organisations régionales.

Le projet doit identifier clairement :

  • le public cible (ex. décideurs politiques, media, agriculteurs, écoliers, etc.) ;
  • le problème abordé (ex. protection des forêts, espèces menacées, viande de brousse, pêche, agrobiodiversité et potagers urbains, zones humides, etc.) ;
  • le message à faire passer (nous surexploitons nos ressources, les écosystèmes forestiers en bonne santé sont essentiels pour notre propre santé et notre survie, etc.).

A titre d'exemple, quelques voies pour atteindre les publics cibles sont : l'éducation environnementale, les campagnes médiatiques écrites et orales, la culture populaire et le divertissement, l'organisation des communautés locales. Elles peuvent être utilisées seules ou en combinaison.

Le portail web CEPA du Secrétariat de la CDB peut être consulté comme source d'inspiration. Son URL est http://www.biodiv.org/programmes/outreach/cepa/home.shtml.

Promoteur et partenaires du projet

Le promoteur du projet est le Point focal national du Centre d'échange d'informations ou le Point de contact de l'organisation régionale, en accord et concertation avec l'autorité de tutelle. Une lettre d'approbation de l'autorité de tutelle est à joindre au dossier.

Une collaboration ou une sous-traitance avec un autre partenaire local est possible. Dans ce cas, cette collaboration ou sous-traitance doit être indiquée clairement dans le dossier de soumission. L'implication de spécialistes de l'éducation et/ou de la communication est un atout.
Durée du projet

Les projets doivent être achevés au 31 mars 2006. La durée indicative du projet sera de maximum 5 mois. Des actions ponctuelles sont éligibles, pour autant qu'elles entrent dans le cadre établi par l'IRScNB.

Aide à l'établissement des projets

Si nécessaire, l'IRScNB accepte la soumission d'avant-projets, ceci afin d'étudier avec le partenaire si la proposition entre bien dans le cadre établi par l'IRScNB. Dans le cas où le partenaire éprouverait des difficultés à formuler le projet, l'IRScNB se met à sa disposition pour le conseiller dans l'élaboration d'une proposition. En aucun cas, l'IRScNB ne rédigera le projet à la place du partenaire.

Préparation d'une demande et instructions de soumission

Les projets doivent être envoyés à l'IRScNB au plus tard le 30 septembre 2005, à l'adresse électronique cbd-chm@naturalsciences.be. Alternativement, et uniquement si l'e-mail ne fonctionne pas correctement, un courrier peut être envoyé à l'adresse postale indiquée en fin de document.

Le projet doit être structuré de la manière suivante :

  • Résumé (maximum 250 mots)
  • Description du projet (en moins de 10 pages), qui doit inclure les points suivants:
    • objectifs du projet
    • public cible et message à transmettre
    • activités et résultats attendus
    • infrastructures et ressources humaines nécessaires
    • durabilité et impacts du projet
    • risques potentiels associés au projet
    • budget détaillé indiquant les contributions de l'IRScNB et du partenaire
    • calendrier des activités
    • si possible, indicateurs objectivement vérifiables (à utiliser dans le rapportage pour évaluer si les objectifs ont été atteints).

Rapportage

Un rapport d'activités et un rapport financier doivent être soumis à la fin du projet. Toutes les pièces justificatives originales seront demandées, et ceci afin d'être conforme aux exigences de la DGCD. Toute dépense qui ne pourra être justifiée par une telle pièce ne sera pas prise en compte et sera à charge du partenaire.

Les frais d'envoi des rapports d'activités et financier, ainsi que des pièces justificatives devront être pris en compte dans l'établissement du budget.

Dates indicatives pour l'examen des propositions et l'exécution des projets

1er août 2005 Distribution de l'appel à proposition via le site web du Centre d'échange d'informations de la Belgique
30 septembre 2005 Dernière limite pour soumettre une proposition
15 octobre 2005 Les bénéficiaires des projets retenus sont contactés
1er novembre 2005 - 31 mars 2006 Déroulement des projets
Au plus tard le 30 avril 2006 Rapports d'activités et rapports financiers sont exigés

Contacts

Les personnes suivantes seront chargées de l'évaluation et du suivi des projets, avec le soutien d'experts du Service éducatif de l'IRScNB et de la DGCD :

J. VAN GOETHEM, Point focal CHM pour la Belgique
Anne FRANKLIN, Coordinatrice de la convention IRScNB-DGCD
Han DE KOEIJER, Tuteur CHM
Arnaud RÉVEILLON, Assistant tuteur pour le CHM / spécialiste IT

Afin que chacune de ces personnes soit informée en tout temps de l'évolution d'un dossier, il est demandé d'utiliser uniquement l'adresse e-mail générique cbd-chm@naturalsciences.be.

Institut royal des Sciences naturelles de Belgique
Rue Vautier 29
1000 Bruxelles
Belgique
E-mail : cbd-chm@naturalsciences.be
Fax : +32 2 627 41 41

Accueil > Coopération > Projets > ITM > éligibilité

Dernière mise à jour  13-10-2005


© Centre d'échange d'informations belge, 2001.
Version française sur Internet depuis le 18 juin 2001.
Contactez-nous.

Institut royal des Sciences naturelles de Belgique